mars, 2020

jeu12mars(mars 12)10:00 matinsam27juin(juin 27)6:00 après-midiExposition de Maia Flore à la galerie Esther Woerdehoff

Maia-Flore,-Gamme-de-dos,-2020

Détails de l'évènement

Maia Flore présente d'îles en lune, jusqu'au 27 juin 2020 à la galerie Esther Woerdehoff. La démarche artistique de Maia Flore s’inscrit dans une recherche de coïncidences entre le réel et son imagination. Son univers, créé de toutes pièces, se traduit par des images émouvantes et envoûtantes qui sont une invitation à partager un voyage en douce utopie. De sa rencontre avec Saint-Malo lors de la résidence Territoire rêvé Bretagne, réalisée avec la poète Albane Gellé, Maia Flore a retenu l’impermanence des lieux. Qu’est-ce qui existe encore ? Qu’est ce qui subsiste au temps ? Les lumières sans cesse changeantes, la mer et le mouvement des marées avec ses pleins d’eau et ses déserts de sable, les roches tantôt noires, tantôt scintillantes... forment une collection d’espaces vivants, insaisissables, à la cartographie chaque fois réinventée. Dans l’image, la photographe imagine une chorégraphie où le corps se place plein cadre ou se perd dans l’immensité comme pour suspendre le temps et attraper pour nous un peu de cette magie évanescente d’un territoire qui n’est déjà plus le même. Dans sa restitution de Saint-Malo, Maia Flore ne reconstruit pas l’espace, elle l'habite avec une douce nostalgie et en retient ses paysages lunaires quasi surréels d'où se dégage un univers aussi intime qu’universel. Courte biographie Photographe française née en 1988, Maia Flore vit et travaille à Paris. Elle se forme à l’Ecole des Gobelins. commence à exposer ses œuvres en 2011 lors du Festival Circulation(s) et des Rencontres d’Arles. Dans l’été 2012, elle effectue une résidence en Finlande et commence à travailler sous la forme d’installations. Les années suivantes, elle poursuit cette recherche au Kala Art Institute de Berkeley en Californie. Prenant sa propre personne comme modèle, Maia Flore invente des situations où sa chevelure et son corps agissent avec le paysage ou le décor et transfigurent la réalité. En 2015, Maia Flore devient la 20ème lauréate du Prix HSBC pour la photographie, avec Guillaume Martial. Elle intégre ensuite le Fresnoy-Studio national des arts contemporains où elle poursuit ses recherches artistiques sur l’expression du corps et des sentiments. En 2020, les éditions contrejour publient D’îles en lune, résultat d’une résidence à Saint-Malo où ses photographies répondent aux poèmes d’Albane Gellé. Membre de l’agence VU’, la photographe Maia Flore a reçu le Prix pour la photographie HSBC en 2015. Ses photographies et les poèmes d'Albane Gellé ont été réalisés à Saint-Malo dans le cadre de la résidence Territoire rêvé Bretagne, Photographie & Poésie, organisée par l'association l'art à l'ouest.  
Source : Dossier de presse, galerie Esther Woerdehoff
Photographies : © Maia Flore, Gamme de dos, 2020
 

En savoir plus

Temps

Mars 12 (Jeudi) 10:00 AM - Juin 27 (Samedi) 6:00 PM UTC +2